Ambiance estivale le dernier week-end de mai

Les températures seront entre 5 et 10 degrés au-dessus de la normale à ces dates

Un touriste se rafraîchit à Cordoue
Un touriste se rafraîchit à CordoueEFE
  • Le temps informations météorologiques

Le dernier week-end de mai laissera un temps presque estival avec températures entre 5 et 10 degrés au-dessus de la normale à ce moment, que les thermomètres monteront en flèche pour atteindre le 35 degrés à Séville ou le 32 au centre, au sud, au nord-est de la péninsule, au sud de la Galice et aux pointes de Majorque.

Le temps est généralement stable et chaleureuxbien que des températures aussi élevées que celles de la semaine dernière n’aient pas été atteintes, a avancé Rubén Del Campo, porte-parole de l’Agence de météorologie (Aemet), qui a précisé que cette Vendredi c’est prévu Très ensoleillé et avec des thermomètres qui monteront déjà à 35 degrés à Badajoz, Cordoue et Séville.

Le Samedi Ce sera également une journée avec peu de nuages, bien que dans les zones de montagne une averse occasionnelle puisse se développer à partir de midi, en plus de quelques poussières en suspension apparaissant dans la moitié sud de la péninsule, et tout cela avec des températures qui continueront à grimper en degrés.

Ainsi, dans le sud de la Galice, dans le bassin de l’Ebre et dans la zone centrale, elle atteindra 32 degrés, dans des points de l’intérieur de la Communauté valencienne et de la région de Murcie autour de 34 degrés et dans les vallées du Tage, du Guadiana et Guadalquivir 34-35 degrés ; et dans la ville de Córdoba, il pourrait être proche de 37 ou 38 degrés.

Le Dimanche il y aura un léger instabilité accrue et, bien qu’il y ait un peu de nuages ​​à l’aube, des nuages ​​diurnes se formeront à partir de midi vers l’intérieur des terres, avec d’éventuelles averses orageuses, plus probables dans les zones de montagne et qui localement, notamment dans les Pyrénées, pourraient atteindre une certaine intensité.

Les températures augmenteront ce jour dans le sud-est du pays et baisseront en Catalogne, en Galice et plus faibles dans la moitié sud, même ainsi, -Del Campo a détaillé- « l’environnement continuera à être chaud » avec des valeurs qui seront une fois dépasser à nouveau 30 degrés dans le bassin de l’Èbre, dans les vallées du Tage, du Guadiana et du Guadalquivir, le sud de la Communauté valencienne et la région de Murcie.

En fait, dans la capitale de Murcie, dimanche, ils pourraient même atteindre 38 degrés de température maximale.

À partir du Lundila présence d’un tempête atlantique à l’ouest de la péninsule, il déstabilisera l’atmosphère avec des pluies dans la zone extrême ouest, péninsulaire et cantabrique et avec la possibilité de tempêtes dans les zones intérieures; les températures connaîtront des hauts et des bas, même si elles seront en général plus élevées que d’habitude pour l’heure dans l’est de la péninsule.

Une augmentation est attendue dans le golfe de Gascogne, la Communauté valencienne et les îles Baléares et Saragosse qui pourraient laisser des valeurs allant jusqu’à 35 degrés, comme dans la région de Murcie, tandis qu’à Majorque, elles pourraient dépasser 32 degrés.

Au contraire, dans le reste du pays, il y aura une chute thermique jusqu’à 6 degrés ce qui favorisera, que dans l’extrémité ouest de la péninsule, Badajoz, Salamanque ou Madrid, par exemple, le lundi il atteigne un maximum de 25 à 27 degrés, des températures plus ou moins typiques de cette période de l’année.

Pendant mardi et mercredi la tempête atlantique continuera de laisser des pluies, plus abondantes ces deux jours que lundi, notamment en Galice et dans les Asturies, et qui se propageront plus faiblement en Castille-et-León et en Estrémadure ; dans le reste du pays, ensoleillé et avec des nuages ​​à partir de midi.

Le porte-parole a expliqué qu’en ce qui concerne les températures, la tendance est qu’elles augmentent dans presque toute l’Espagne mardi et qu’elles le fassent mercredi dans le golfe de Gascogne et dans les zones du nord-est de la péninsule, avec un environnement chaud pour le temps dans la moitié orientale de la péninsule et les îles Baléares.

La seconde moitié de la semaine quelque chose de plus frais est attendu avec un environnement instable qui favorisera les tempêtes dans le centre, le nord et l’est de la péninsule, et avec des températures plus élevées que d’habitude dans la moitié orientale et les îles Baléares et avec leurs propres valeurs pour début juin en le reste.

Vous pourriez également aimer...