Aragn suspend les cours lundi et mardi dans les écoles et instituts et l’UME est déployée avec 200 soldats

Les militaires travaillent au nettoyage des routes et des accès de Castellote (Teruel) et Daroca (Saragosse)

Travaux de déneigement en v

Travaux de déneigement à Vas Teruel.
EFE

La Unité militaire d’urgence (UME) a commencé à se dérouler ce dimanche à Aragn. Plus précisément, il l’a fait dans les municipalités de Castellote (Teruel) et Daroca (Saragosse), les deux priorités que le gouvernement aragonais a établies pour nettoyer les routes d’accès aux deux villes.

Selon le délégué du gouvernement en Aragon, Pilar AlegraAu total, 200 militaires travailleront avec 85 véhicules dans cette communauté autonome.

Le bataillon UME basé à Saragosse a envoyé des ressources à Madrid ces jours-ci, il a donc également été nécessaire de mobiliser les médias de Valence. Selon Alegra, « fondamentalement, ils seront chargés de nettoyer les pistes, mais toujours sous le principe de collaborer à tout ce qui est nécessaire ».

Pour le moment, et malgré les fortes chutes de neige, il n’y a pas de commune isolée à Aragn. « Certains doivent être accessibles à l’aide de véhicules 4×4 ou de tracteurs, mais aucun n’est fermé », a précisé Alegra.

Concernant les coupures de courant survenues ce samedi, la réunion de coordination a expliqué que des problèmes «spécifiques» ont continué à se produire, qui ont été résolus ces dernières heures.

L’une des principales priorités est désormais de livrer les 2 300 camions qui étaient encore ensachés tôt ce dimanche dans différentes zones de service d’Aragn.

Les prévisions suggèrent que tout au long de dimanche, les centaines de véhicules lourds qui sont arrêtés en d’autres points seront déboursés.

La principale préoccupation de l’opération d’urgence concerne désormais certaines régions de Huesca et Teruel, où la baisse drastique des températures due à l’onde de froid polaire pourrait laisser les thermomètres à moins 10 degrés.

« La chose la plus sensée est de suspendre les cours »

D’autre part, le gouvernement d’Aragon a annoncé ce dimanche que les cours sont suspendus dans tous les centres éducatifs non universitaires de la communauté lundi et mardi en raison de la tempête de froid et de neige.

Le président d’Aragn, Javier Lambn, a souligné que la suspension des cours « semble la chose la plus sensée à faire », comme l’ont décidé des communautés comme Madrid ou Castilla-La Mancha.

Après une réunion télématique du Centre du Centre de Coordination Opérationnelle Intégrée (Cecopi), Lambn a également souligné que l’effet avait été « assez contrôlé » et « minimisé », donc l’impression est de « tranquillité », rapporte Efe.

Les travaux se concentreront désormais sur les prévisions pour le reste de la journée et dans les prochains jours, en raison des risques de gel et de son impact, notamment dans les services publics.

Vous pourriez également aimer...