Chute de deux bandes de braqueurs violents qui ont attaqué des magasins dans toute la Catalogne

Les Mossos arrêtent un groupe pour avoir cambriolé un magasin de téléphonie mobile à Barcelone et un autre pour l’avoir fait dans une salle de jeux et deux hôtels à Lleida

Image du braquage
Image du braquage

Il s’agissait de groupes actifs spécialisés dans les vols avec violence dans les établissements commerciaux. Les Mossos d’Esquadra leur en ont attribué au moins six au cours des dernières semaines, bien qu’aucun autre ne soit rejeté. Le premier d’entre eux a été démantelé le 24 juillet à Barcelone.

Ce jour-là, deux suspects ont agressé un magasin de téléphonie dans l’Eixample avec un grand couteau, menacé le travailleur et emporté dix-huit terminaux téléphoniques et environ 250 euros en liquide. Plusieurs témoins qui ont été témoins de l’agression ont tenté de les arrêter alors qu’ils se sont enfuis à bord d’un cyclomoteur volé. Le conducteur a effectué plusieurs manœuvres d’évitement et a percuté deux piétons, dont l’un était en fauteuil roulant. Cet accident a fait que l’un des auteurs a été arrêté par plusieurs personnes et l’autre s’est enfui après avoir intimidé le reste des piétons qui voulaient l’arrêter avec un couteau.

Un mosso qui n’était pas en service a lancé un suivi et l’auteur l’a attaqué à deux reprises avec son couteau dans l’intention de le pousser. Finalement, le détenu a poussé le propriétaire d’une moto qui était garée pour l’emporter, auquel cas l’agent en congé a réussi à l’arrêter. Les enquêteurs attribuent deux autres braquages ​​violents à un autre magasin de téléphonie et à un hôtel les 13 et 22 juillet, où des téléphones portables d’une valeur de 4 500 euros et environ 400 euros de plus ont été retirés des caisses enregistreuses, toutes deux à Barcelone. Les deux détenus, de nationalité espagnole et âgés de 36 et 24 ans, totalisent un total de 23 dossiers, dont 8 ont été commis depuis février.

Vol de route le long de l’A-2

Dans la nuit du 23 juillet, deux suspects, qui circulaient à moto, ont pénétré avec des casques et des couteaux dans une salle de jeux du quartier Balfia de Lleida, ont menacé un travailleur de l’établissement, l’obligeant à se couper, et sont finalement partis sans rien emporter. Une demi-heure plus tard, un avis a été reçu d’un établissement hôtelier de Mollerussa selon lequel deux suspects avaient intimidé les travailleurs avec un couteau de cuisine et avaient pris 260 euros à la caisse de l’établissement. Une heure plus tard, les mêmes deux personnes ont menacé un employé de restaurant avec le même couteau et ont jeté la caisse enregistreuse au sol, causant des dégâts et emportant environ 450 euros.

Les Mossos du commissariat d’Igualada ont mis en place un dispositif pour arrêter les suspects et les ont localisés sur l’autoroute A-2. Pour éviter la police, ils s’évadent imprudemment jusqu’à leur arrestation. Lors de leur perquisition, ils ont trouvé de l’argent et divers objets qui leur permettent d’être liés aux vols avec violence à Lleida, Mollerussa et Fonolleres. Il s’agit de deux suspects de nationalité espagnole, âgés de 21 et 34 ans et résidant respectivement à Montorns del Valls et Barcelone. Ce dernier dispose de 54 casiers judiciaires, la plupart pour des braquages.

L’un des détenus d’Igualada est également membre d’un groupe violent démantelé au début du mois, plus précisément l’un des trois braqueurs qui ont agressé une salle de jeux à Barcelone avec des armes à feu simulées. C’est lui qui a réussi à s’enfuir puisque les deux autres ont fini par être arrêtés.

Ces trois braqueurs avaient commis 12 braquages ​​avec violences et intimidations dans des commerces de Barcelone, Ripollet, Mollet del Valls, Sabadell, Terrassa, Badalona, ​​l’Hospitalet de Llobregat et Viladecans en 3 mois. Ils ont menacé avec des couteaux ou des pistolets simulés pour obtenir de l’argent et se sont enfuis à bord de motos volées.

Vous pourriez également aimer...