Deux blessés légers après la chute d’une façade intérieure d’un immeuble en construction

Deux blessés après la chute d’une façade à Chambre (Madrid)

Les pompiers de la mairie de Madrid travaillent dans la rue Eloy Gonzalo, dans le quartier de la Chambre, sur l’effondrement d’une partie d’une façade intérieure d’un immeuble en cours de réhabilitation, qui a fait deux blessés légers, a informé une porte-parole d’Europa Press of Emergencies Madrid.

La section d’appui aérien de la police municipale collabore désormais avec les drones car « il n’y a pratiquement aucune visibilité » et la rue était très étroite et avec plus d’accès. Des professionnels de la Protection civile de Samur ont assisté un couple qui se trouvait dans la chambre de leur maison de la rue Cardenal Cisneros sur laquelle sont tombés des décombres. Ils ont été déchargés de l’endroit.

Ils n’ont été que légèrement blessés par des coups et des érosions. De plus, le Social Samur leur a proposé un logement, car leur logement est inhabitable. Il va également déplacer une autre fille d’une autre maison qui, par mesure de précaution, pourrait être affectée.

L’effondrement a eu lieu vers 9 heures ce mercredi. Selon Rodrigo Barrero, chef des pompiers de la mairie, à leur arrivée, ils ont découvert qu’une structure en bois était en train d’être changée dans le bâtiment par une autre en métal, mais dans ces travaux, l’une des courses a cédé et a provoqué le détachement d’un 5 x Bavoir de 3,5 mètres au cinquième étage, qui a fait pivoter tout le toit au-dessus d’un bâtiment adjacent.

Grâce aux images des drones, ils ont revu la structure du bâtiment de l’extérieur. Ensuite, les pompiers ont revu la structure de l’intérieur, vérifiant les mesures de sécurité prises pour entreprendre les travaux.

Ainsi, ils ont effectué des travaux de renforcement sur ces coupes car certaines n’étaient pas en bon état. Ensuite, ils ont zoné et expulsé les habitants des maisons qui pourraient être affectées par d’éventuels glissements de terrain de la façade réhabilitée et de la façade attenante car la toiture était « en situation compromise » et pouvait se renverser latéralement. Plus précisément, ils ont expulsé à la fois le rez-de-chaussée touché et les deux autres rez-de-chaussée adjacents, ainsi que d’autres maisons de la rue Eloy Gonzalo.

Maintenant, comme détaillé par le chef des pompiers, ils ont activé le contrôle des bâtiments du conseil municipal, qui produira un rapport décrivant les travaux de réhabilitation à entreprendre. Ils s’ouvriront avec la direction facultative des travaux pour savoir si c’est eux ou Building Control qui réalisent ces travaux.

Vous pourriez également aimer...