Fin des dernières règles Covid dans les écoles : ni groupes « bulles » ni veto des parents dans les centres

Le protocole supprime la distance de sécurité de 1,2 mètre dans les salles de classe et il n’y aura plus de places fixes dans la salle à manger ou dans le bus scolaire

Les élèves de l'école Santa Joaquina de Vedruna à Madrid avec des masques malgré le fait qu'ils ne soient pas obligatoires.
Les élèves de l’école Santa Joaquina de Vedruna à Madrid avec des masques malgré le fait qu’ils ne soient pas obligatoires.BERNARDO DIAZ
  • Éducation Peu de masques au Primaire et beaucoup au Secondaire : « Ça cache les défauts et couvre le visage, ça nous rassure »
  • Éducation La facture scolaire Covid : les élèves des écoles publiques ont appris 54% de mathématiques en moins

Le gouvernement a supprimé presque toutes les mesures contre le Covid dans les centres éducatifs. L’incidence est encore élevée et le virus a monté en flèche parmi la population âgée, mais l’école revient à ère pré-pandémique. La ventilation est renforcée, ce qui s’est avéré très efficace, mais en échange la distance de sécurité de 1,2 mètre que jusqu’à présent les personnes âgées devaient maintenir dans la salle de classe est supprimée, le bulles ils peuvent être cassés sauf dans la salle à manger, il n’y a plus de sièges fixes dans le bus scolaire et les parents peuvent retourner dans les écoles et participer au tutorat en présentiel.

Tout au long de l’année scolaire, les restrictions ont été assouplies. Septembre a commencé avec les ratios habituels (25 élèves de maternelle et de primaire 30 en cela et 35 à l’école secondaire); en février les masques ont disparu des patios et en avril ils ont cessé d’être obligatoires à l’intérieur. Entre-temps, les quarantaines ont été supprimées. La Commission de la santé publique a approuvé un nouveau protocole la semaine dernière qui n’a pas été rendu public. Voici les changements :

pas de séparation

La distance de sécurité est supprimée 1.2 mètres dans les salles de classe que devaient entretenir les élèves des dernières années de Primaire, ESO, Baccalauréat et FP. Il revient donc aux classes habituelles. Dans la salle à manger et les espaces autorisés pour les repas, oui, la séparation doit être maintenue, mais il n’y aura plus de positions fixes.

uniquement en salle à manger

Groupes de coexistence stable ou bulles dans lequel les élèves de la Petite ont été divisés et les premières années de Primaire sont brisées car ses membres peuvent désormais interagir entre eux aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, sauf dans la salle à manger, où ils se relaient et ont leurs propres espaces. Ce cours, ils pourraient déjà se mêler, mais seulement à l’extérieur.

Tutoriels en face à face

Jusqu’à présent, il était demandé aux parents de contacter l’école par téléphone ou e-mail et qu’ils n’entrent dans le bâtiment que si la faculté le considère comme tel. C’est-à-dire qu’on leur a demandé d’éviter d’y aller. Désormais, « les familles sont autorisées à accéder aux espaces intérieurs et extérieurs ». Le tutorat en face à face avec les familles dans des espaces intérieurs bien aérés revient également, bien qu' »il soit recommandé de privilégier ceux qui sont en extérieur ». C’est la fin des réunions Zoom.

Bus de l’école

Il n’y aura plus de sièges fixes pour les élèves dans les transports scolaires. Il est tout de même recommandé de privilégier les transports actifs (à pied ou à vélo) pour éviter de partager des espaces clos.

Mains

Avant l’hygiène des mains était demandée « fréquemment et minutieusement » au moins à l’entrée et à la sortie du centre, avant et après le patio, en mangeant et toujours après être allé aux toilettes et en tout cas au minimum cinq fois par jour. Désormais, seule une hygiène des mains « correcte » est demandée.

Masquer

En février, il a cessé d’être obligatoire à l’extérieur et en avril, il a été supprimé à l’intérieur. Mais certains continuent à l’utiliser et le protocole, en effet, dit que «la stigmatisation des personnes qui, avec des conditions à risque pour Covid-19 ou par décision personnelle, continuent à utiliser des masques, indépendamment de l’obligation ou non de l’utilisation.

Des horaires

Il ne sera plus nécessaire d’établir les entrées et les sorties en horaires décalés, ni d’organiser les temps de récréation, terrasse et salle à manger par roulement.

excursions

Les sorties dans des environnements proches prévaudront, mais il ne sera plus nécessaire de laisser des rangées de sièges vides entre les étudiants.

Nettoyage

Il est maintenu que les espaces doivent être désinfectés au moins une fois par jour, même si les toilettes ne doivent plus être nettoyées deux ou trois fois. La salle à manger, qui devait auparavant être vérifiée entre les quarts de travail, se fera désormais comme s’il ne s’agissait pas d’une pandémie.

Ventilation

Cette mesure est renforcée. Auparavant, la ventilation croisée était recommandée « si possible » de façon permanente et maintenant elle est obligatoire. Les installations et les couloirs doivent être aérés pendant 15 minutes en début et en fin de journée, pendant les récréations et entre les cours. Une ventilation mécanique ou des purificateurs d’air peuvent être utilisés. Dans les activités qui impliquent des cris, des chants ou des exercices, il est recommandé de sortir ou d’aérer davantage les salles de classe.

Vous pourriez également aimer...