Le gouvernement appelle Pere Aragons à reconsidérer son plan et à assister à la Conférence des présidents

L’Exécutif s’attend à avoir le soutien budgétaire d’ERC et de JxCat et ils demandent au « président » de « repenser » sa présence

Père Aragon
Pere Aragons et Pedro Snchez.JAVIER BARBANCHO

Le gouvernement a « tendu la main » ce mardi au président de la Generalitat catalane, Pere Aragons, et lui a demandé d’assister à la Conférence des présidents convoquée ce vendredi à Salamanque, à laquelle il a annoncé qu’il n’assisterait pas.

« Je pense que ce sera important pour la Catalogne et que le citoyen catalan l’applaudira », a déclaré la porte-parole de l’Exécutif, Isabel Rodríguez, ce mardi, lors de la conférence de presse à l’issue d’un Conseil des ministres de charge économique spéciale, dans lequel a approché la Conférence des présidents à peine trois jours avant sa célébration.

Le ministre également de la Politique territoriale a jugé « très souhaitable » la présence d’Aragons à la rencontre entre les dirigeants régionaux au cours de laquelle « les questions fondamentales pour l’avenir de la Catalogne et de l’Espagne » seront abordées et dans laquelle seront également reconnues conjointement les choses qui ont bien fait », comme le rythme atteint dans le processus de vaccination contre le Covid-19.

« Si vous voulez le repenser, soyez très bien reçu », a insisté le porte-parole dans des déclarations similaires à celles exprimées par le leader des socialistes catalans, Salvador Illa, qui a réfléchi ce lundi, se référant à Aragons, que « qui exige le dialogue, il doit l’exercer », c’est pourquoi je lui ai demandé de reconsidérer et d’assister à la Conférence des présidents.

Quelle que soit la décision finale d’Aragons, celle connue sous le nom d’« agenda des retrouvailles » entre La Moncloa et le gouvernement – ouverte avec des grâces aux dirigeants de la procs et qu’il sera repris après l’été – il est toujours intact, comme l’a détaillé Rodrguez : « J’espère et souhaite que de toute façon si ce n’est pas dans ce forum, dans un autre nous pourrons continuer à parler. »

Prise en charge ERC et JxCat

Une fois la trajectoire budgétaire en route, la rumeur commence sur ce que sera l’appui du gouvernement. A un moment clé de la relation avec la Catalogne, l’Exécutif « aspire à revalider » l' »alliance » avec ERC et cherche à « rajouter » le vote de JxCat.

C’est ainsi qu’a déclaré ce mardi la ministre des Finances et de la Fonction publique, Mara Jess Montero, qui a estimé que les « conditions adéquates » sont en place pour approuver les comptes publics avec le soutien, au moins, des mêmes groupes parlementaires qui ont permis le traitement des budgets en cours.

Par le dialogue, a déclaré Montero, le gouvernement espère concevoir des comptes « revitalisants » pour la Catalogne, c’est pourquoi il pense que les républicains montreront une fois de plus leur approbation du projet de budget.

De même, la nouvelle position qu’occupe JxCat en interne au sein de l’exécutif catalan – aux commandes du portefeuille du Trésor dans cette nouvelle configuration – pourrait rapprocher les positions, selon Montero, qui espère également avoir ce vote.

La vérité est que le gouvernement entend « tendre la main » dans un premier temps à tous les partis qui composent l’arc parlementaire. Ces derniers jours, il a été question d’une éventuelle approche de Ciudadanos, mais au sein de l’exécutif, comme Montero l’a souligné ce mardi, des contacts seront établis « principalement » avec les groupes qui « tout au long de cette législature ont montré leur engagement à promouvoir des politiques progressistes ».

Vous pourriez également aimer...