Le gouvernement demande par lettre à Casado de revenir à l’institutionnalisation

La ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement, Isabel Rodríguez, a indiqué qu’elle avait envoyé une lettre au chef du PP pour « retourner sur la voie de l’institutionnalisation ».

Le porte-parole du gouvernement et ministre de Pol
La porte-parole du gouvernement et ministre de la Politique territoriale, Isabel Rodrguez.Javier Barbancho
  • Tribunaux Carlos Lesmes inaugure l’année judiciaire avec le renouvellement du CGPJ plus loin que jamais
  • Justice Le Procureur soutient que Juan Carlos I était un agent de la commission internationale

Le ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement, Isabelle Rodriguez, a signalé que ce lundi a envoyé une lettre au leader du PP, Pablo Casado, « reprendre le chemin de l’institutionnalisation, et c’est très grave ».

Dans une interview à RNE, Rodríguez a déclaré que le gouvernement est disposé à revoir le système électoral du pouvoir judiciaire et à étudier « tous les scénarios » mais toujours après le renouvellement de l’actuel Conseil général de la magistrature (CGPJ).

Sur les affiches bruxelloises marquant la politisation de la justice espagnoleRodrguez a qualifié le PP d’être celui qui « boycotte » le renouvellement du CGPJ et, plus précisément, Casado a été accusé de « faire sauter tous les ponts démocratiques et institutionnels ».

Interrogé sur l’enquête ouverte au Roi émérite et sur la position du Procureur, le ministre a souligné que le Procureur « travaille en autonomie » et a apprécié que tous les mécanismes de transparence fonctionnent.

Quant à savoir si le gouvernement avait été surpris par la réponse de l’environnement de Juan Carlos I à la position du procureur, il a admis que l’exécutif n’aime pas voir « dans ces informations et circonstances » qui était le roi d’Espagne.

Et sur le fait que le Parquet est le flanc des critiques, il a insisté sur le fait que cette entité fait son travail. « Ce qui ne peut pas être, c’est que nous l’aimons quand cela nous donne la raison, et non quand cela nous l’enlève », a-t-il déclaré.

Rodriguez a également évoqué le table de dialogue avec la Catalogne et il a commenté que la date était en cours de finalisation – en principe, elle est prévue pour la troisième semaine de septembre – et a exclu un retard après le Congrès socialiste d’octobre.

Quant à savoir si Pedro Snchez sera enfin présent à cette table, le porte-parole du gouvernement a insisté sur la « normalité » du travail, a rappelé que Snchez était déjà dans une première réunion et a ajouté qu’ils évaluent qui sera basé sur « si est utile ou pas », quelque chose qui est lié aux questions à discuter.

Vous pourriez également aimer...