Le gouvernement finalise le sommet de l’OTAN : 10 000 agents de sécurité et dîner de travail au musée du Prado

Il reste à déterminer si, pendant les jours de la réunion de l’Alliance, il y aura une fermeture de l’espace aérien à Madrid pour empêcher les intrusions.

Jens Stoltenberg et Pedro S.
Jens Stoltenberg et Pedro Sánchez, lors de la réunion tenue à Moncloa en mai pour préparer le sommet.Ferdinand ChauveMONCLOA
  • International L’OTAN s’attend à ce que Zelensky assiste en personne au sommet de Madrid
  • Gouvernement Podemos s’oppose à la tenue du sommet de l’OTAN à Madrid et demande de le remplacer par une réunion pour la paix

Dans le ministre de l’Intérieur ils ont peu de doutes. Le dispositif de sécurité pour faire face au prochain sommet de l’OTAN sera l’un des plus importants de l’histoire de l’Espagne. Peut-être comparable à celui du Jeux de Barcelonela Expo de Séville ou la Coupe du monde 1982.

Et pour cela, le Gouvernementla La communauté de Madrid et le mairie du capital mettra sur la table une immense quantité de ressources humaines et matérielles. Selon des sources de l’intérieur, le déploiement qui s’effectue déjà dans sa phase embryonnaire impliquera plus de 10 000 agents de la sécurité de l’État de différents corps.

Selon ces sources, ce sera la Police Nationale qui portera le poids des opérations dans ce qui sera un calendrier qui, entre le 28 et le 20 de ce mois, élèvera son niveau d’alerte au maximum. Il y aura 6 550 policiers nationaux, 2 400 gardes civils plus des policiers municipaux et des pompiers. Plus de 10 000 agents pointent de l’Intérieur, où ils rappellent que l’Espagne est au niveau 4 d’alerte anti-terroriste. Ils expliquent que la complexité de l’opération est maximale, car il ne s’agit pas seulement de couvrir les 31 délégations (avec leurs chefs d’Etat et leurs dispositifs de sécurité) mais aussi qu’il faut couvrir l’agenda alternatif des compagnons.

Et l’une des journées clés pour le cadre de sécurité aura lieu le 29, lorsque les chefs d’État et les délégations tiendront un dîner de travail qui semble clé dans la résolution du sommet, dans le musée du Prado. Là-bas, le gouvernement a prévu d’organiser une réunion de travail pour rapprocher l’OTAN de l’UE. Les responsables de la logistique du sommet réalisent une série de travaux dans le musée pour aménager un espace de célébration de ce sommet dans le sommet, sans avoir à utiliser aucune des salles d’images du musée.

Il reste à déterminer si, pendant les jours de la réunion de l’Alliance, il y aura une fermeture de l’espace aérien à Madrid pour empêcher les intrusions. Mais il est défini que la Police, au sein de la Opération Eirene, lancera son déploiement spécial pour faire face aux menaces de drones. De l’Intérieur, jusqu’à présent, ils n’ont pas détecté de menace claire. Ils reçoivent des rapports quotidiens du citco (Centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé) sur les situations susceptibles d’affecter un dispositif de sécurité dynamique.

Des sources de ce département soulignent qu’un déploiement spécial a été prévu pour couvrir d’éventuels incidents dans des infrastructures critiques, mais elles ont exclu la participation des militaires au plan de sécurité pour faire face au sommet de l’OTAN.

Le Département de la sécurité comprend que Madrid aura des jours difficiles pendant le sommet mais fait appel à votre compréhension et à votre patience car ce sommet est très important pour l’Espagne.

Les installations en préparation dans Iféma pour accueillir le sommet, ils occupent le même espace que cinq terrains de football, soulignent ces sources, qui expliquent que c’est un autre des points clés du dispositif de sécurité pour stopper d’éventuelles cyberattaques, où le CNI aura un rôle prédominant.

Vous pourriez également aimer...