L’Espagne va augmenter les restrictions de voyage du 1er décembre à de nouvelles variantes de covid

Aspect de l'aéroport de Johannesburg ce vendredi.
Aspect de l’aéroport de Johannesburg ce vendredi.Jérôme retardePA
  • Habitent dernière heure du coronavirus
  • Santé L’UE ferme ses portes aux voyageurs sud-africains

Espagne augmentation à partir de 00h00 1er décembre la restriction temporaire des voyages non essentiels en provenance de pays tiers vers l’Union européenne et Schengen face aux nouvelles variantes du COVID-19.

C’est ainsi qu’Efe de Fuentes de Interior, un département qui, en complément d’autres mesures adoptées par le ministère de la Santé et à sa demande, a appris à modifier l’ordonnance INT/657/2020, du 17 juillet, sur la critères de restriction temporaire de voyage et que demain sera publié au Journal Officiel de l’État.

Dans le nouvel arrêté « l’exonération applicable aux personnes résidant dans le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord qui proviennent directement de lui lorsqu’ils disposent des certificats de diagnostic visés jusqu’à présent à l’article 1.1 k) de l’Ordonnance INT/657/2020 ».

De même, le nouvel arrêté qui sera publié demain par la BOE « choisit de supprimer Namibie de la liste des pays tiers, des régions administratives spéciales et des autres entités et collectivités territoriales dont les résidents ne sont pas concernés par la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l’UE à travers les frontières extérieures, étant donné qu’il fait partie des pays à l’égard desquels le Les États membres jugent pertinent d’augmenter les précautions ».

Il s’étend également pour un mois supplémentaire les effets de l’arrêté INT/657/2020 qui prend fin le 30 novembre 2021 et le paragraphe k) de l’article 1.1 est modifié, qui adopte la rédaction suivante : « k) Les personnes munies d’un certificat de vaccination que le Ministère de la Santé reconnaît à cet effet, après vérification par les autorités sanitaires, ainsi que les mineurs accompagnants auxquels le ministère de la Santé étend les effets ».

En outre, le nouvel arrêté comprend les « pays tiers, régions administratives spéciales et autres entités et collectivités territoriales dont les résidents ne sont pas concernés par la restriction temporaire des voyages non essentiels vers l’UE à travers les frontières extérieures dans les termes inclus dans cet arrêté » .

Ceux-ci sont Argentine; Australie; Barin ; Canada; Le Chili; La Colombie; Indonésie; Jordan; Koweit; Nouvelle Zélande; Par; Goût; Rwanda; Arabie Saoudite; Corée du sud; Emirats Arabes Unis; Uruguay; Chine.

Les régions administratives spéciales de la République populaire de Chine, Hong Kong et Macao. Et dans son troisième point, les « entités et collectivités territoriales non reconnues comme États par au moins un État membre de l’Union européenne : Taïwan ».

Cet arrêté prendra effet à partir de 00h00 le 1er décembre 2021, à l’exception du troisième point, qui le fera dès sa publication.

Vous pourriez également aimer...