Plus d’un demi-millier d’immigrants arrivent par bateau sur les côtes espagnoles au cours des dernières heures

Parmi eux se trouvent trois femmes enceintes, plusieurs mineurs ainsi qu’un immigré déjà décédé sur un bateau arrivé à Mogn (Gran Canaria).

Vue sur la plage d'Horcas Coloradas, à Melilla, après l'arrivée d'un bateau
Vue sur la plage d’Horcas Coloradas, à Melilla, après l’arrivée d’un bateau de sport avec à son bord quatre immigrés d’origine maghrébine, dont deux de jeunes enfants.La gendarmerieGarde Civile / EFE

Plus d’un demi-millier de migrants sont arrivés dans des bateaux sur les rives de Îles Baléares, Îles Canaries, Communauté Valencienne, Andalousie et Murcie dans les dernières heures, dont trois femmes enceintes, plusieurs mineurs et aussi un immigré déjà décédé sur un bateau arrivé à Mogn (Gran Canaria).

Depuis ce matin, 18 bateaux ont atteint différentes parties des îles Baléares, avec 230 migrants à bord : 6 à Majorque, avec 69 personnes ; 8 à Cabrera, avec 109; 3 à Ibiza avec 39 et un à Formentera avec 13.

Dans le groupe de 13 personnes interceptées par la Garde civile à Cala d’es Codolar, dans la municipalité de Sant Josep de Sa Talaia (Ibiza), il y avait trois femmes en état apparent de grossesse qui ont été transférées dans un hôpital pour des soins médicaux préventifs. examen. .

Dans la côte murcienne, la Garde civile et le sauvetage maritime ont intercepté un total de dix bateaux transportant 103 immigrants, dont 87 hommes, cinq femmes et onze mineurs.

Tous étaient situés devant le Monte de las Cenizas, à Carthagène, sauf un, avec 12 hommes, qui est arrivé à la plage de Cope en aigles. Tous sont de nationalité algérienne et en bonne santé.

Jusqu’à les îles Canaries 118 immigrés sont arrivés ce dimanche. Sur la côte de Mogn, à Gran Canaria, 45 personnes sont arrivées, dont une décédée, à bord d’un dériveur après une semaine de navigation. Parmi les 44 rescapés, il y a plusieurs jeunes qui pourraient être mineurs.

Par la suite, un nouveau groupe composé de 28 hommes est arrivé sur cette île après les avoir secourus de Salvamento Marimo alors qu’ils naviguaient en annexe.

45 autres immigrants d’origine subsaharienne, dont 15 femmes, un bébé et quatre mineurs, ont débarqué dans un bateau pneumatique dans la zone de Playa Honda de la municipalité de Lanzarote de San Bartolom. Tous étaient en bonne santé à leur arrivée sur l’île.

Un bateau avec 13 immigrés intercepté ce dimanche à Benidorm (Alicante), la sixième en moins de 24 heures au sud de la Communauté valencienne, porte à 73 le nombre de personnes se trouvant à bord de bateaux précaires, dont quatre sœurs entre 5 et 14 ans qui ont voyagé avec leurs parents.

Les secourus sont apparemment en bonne santé, selon la Croix-Rouge, et sont d’origine algérienne.

Vers la côte de Cdix 62 immigrés sont arrivés dans quatre bateaux, dont deux interceptés à quelques milles de Cabo de Roche, à Conil de la Frontera, ont-ils informé Efe Salvamento Marimo et la police nationale.

Pendant ce temps, la recherche des disparus dans l’épave d’un bateau à Barbate, dans la zone du cap Trafalgar (Cdiz), se poursuit. La découverte ce dimanche de deux corps porte à dix les corps récupérés du navire naufragé jeudi dernier dans lequel voyageaient 28 personnes.

Salvamento Marimo a sauvé deux autres épaves d’un bateau naufragé dans le sud-est de Carboneras (Almera) où naviguaient 12 autres personnes portées disparues.

Au Ceuta Un bateau transportant huit immigrés marocains a été intercepté, dont un mineur, qui avait quitté les côtes de la ville autonome et s’apprêtait à traverser les eaux du détroit en direction de Cdiz.

Vous pourriez également aimer...