Un homme de 72 ans décède après une chute d’environ 90 mètres dans les Picos de Europa

L’accident s’est produit à Horcados Rojos, la frontière entre la Cantabrie et les Asturies

un Hélicoptère
Un hélicoptère de la Garde civileCASARESEPE
  • Meurtre L’autopsie révèle que le comte de Serrano a tué sa femme et un ami d’un seul coup et qu’il n’y a pas eu de brutalité

Un homme de 72 ans est décédé ce mardi après-midi des suites d’une chute et chute d’environ 90 mètres dans les Picos de Europa.

L’accident s’est produit dans les environs de Fourchettes rougesdans le frontière entre la Cantabrie et les Asturiespoint où ils ont récupéré le corps, ce matin, les troupes du GREIM, a rapporté le gouvernement de Cantabrie.

Les personnes qui l’accompagnaient sont venues Abri Cabana Vernica demander de l’aide, et c’est le garde qui a donné l’avis au Centre d’attention d’urgence 112 du gouvernement de Cantabrie quelques minutes avant 17h00, heure à laquelle l’équipe d’intervention de la protection civile a été mobilisée pour assister à l’événement, chez les pompiers du 112, les deux organes de l’exécutif, et le GREIM de la Garde civile, et la situation a été signalée au 112 des Asturies, qui a procédé à la mobilisation des ressources de la Principauté.

Bien que l’accident se soit produit sur le territoire asturien, compte tenu de la météo complexe, les deux communautés ont envoyé des troupes pour effectuer le sauvetage.

L’hélicoptère du gouvernement de Cantabrie n’a pas pu voler dans la région en raison de la brouillard et celui du Service d’urgence de la Principauté des Asturies (SEPA) a fait une première tentative de départ bien qu’il ait dû abandonner la mission, de sorte que l’opération par voie terrestre a été maintenue.

Suite à l’avertissement des compagnons de la victime, le garde forestier s’est rendu à l’endroit où se trouvait la victime, et une fois de retour à Cabaa Veronica, il a contacté le 112 en Cantabrie pour signaler la situation.

Il a été transféré chez le médecin de l’équipe d’intervention de la Protection Civile qui, avec les pompiers du 112, se trouvait à proximité du Igedri hiverne.

L’homme n’avait aucun signe vital et avait blessures incompatibles avec la vie confirmant sa mort.

Coïncidant avec la météo, il y a eu une amélioration des conditions météorologiques qui a permis à l’hélicoptère SEPA de faire une deuxième tentative, qui a réussi à laisser un médecin et un secouriste du service asturien à Horcados Rojos pour poursuivre l’approche à pied.

Tous deux ont accepté le corps et ont préparé leur évacuation en attendant l’arrivée de plus de troupes.

Finalement, ce sont des agents du GREIM qui l’ont sorti de la zone où il se trouvait et l’ont transporté vers une autre zone accessible aux véhicules.

De son côté, l’équipe de secours de la SEPA, qui a passé la nuit à Cabaa Veronica, organise l’opération d’évacuation des quatre compagnons de la personne sinistrée.

Vous pourriez également aimer...