Un membre de la famille d’un membre de Daech a été arrêté à Noël pour avoir menacé des passants avec une machette à Castelln

Il a dirigé les officiers avec la machette en criant « Allahu akbar, je vais vous tuer. » En plus d’avoir un casier judiciaire tel que des abus sexuels sur mineurs, il est un parent d’un membre de Daech qui aurait vécu à Castelln avant de rejoindre cette organisation terroriste en Syrie.

Je l'ai arrêtée

L’arrestation a eu lieu le jour de Noël à Castelln.

  • Antécédents.

    Le détenu a de nombreux casiers judiciaires, y compris des crimes d’abus sexuels sur mineurs

  • Prison.

    Il a été mis à la disposition de l’autorité judiciaire, qui a décrété son admission en prison

Agents de la Police nationale Le 25 décembre, jour de Noël, ils ont arrêté un citoyen marocain pour avoir menacé de tuer des passants dans une rue centrale de Castelln de La Plana avec une grosse machette.

Comme le rapporte la police nationale dans un communiqué, les événements se sont produits dans l’après-midi du jour de Noël, lorsque des agents de la Brigade provinciale de sécurité des citoyens sont immédiatement venus à un appel dans lequel ils ont signalé la présence, en public, de un homme armé d’un couteau qui a menacé des piétons qui marchaient dans une rue centrale de Castellón.

En arrivant sur les lieux, les agents ont pu observer un individu qui il portait une machette d’environ 35 centimètres et que, les voyant, il se retourna contre eux en criant « Allahu Akbar « et » Je vais te tuer « .

Les policiers ont obtenu son immobilisation et son arrestation, obtenant l’intervention de la machette et d’un couteau.

Enquête

A partir de ce moment, et compte tenu des caractéristiques de l’événement, les agents de la Commission d’information générale et de la La brigade d’information provinciale de Castelln, en coordination avec le tribunal central d’instruction numéro 5 et le procureur du tribunal national, a pris en charge l’enquête.

Les enquêteurs ont constaté qu’en plus de nombreux casiers judiciaires –y compris les crimes d’abus sexuels sur mineurs– Le détenu était un proche parent d’un membre de Daech qui avait vécu à Castelln avant de rejoindre cette organisation terroriste en Syrie.

Compte tenu de ces éléments, nous avons procédé à l’enregistrement de votre domicile, où de nombreux appareils électroniques sont intervenus et analysés par des spécialistes de la lutte contre le terrorisme.

Ce lundi, le détenu est passé à la disposition du chef de la Cour centrale d’instruction numéro 5, qui a décrété son admission en prison préventif.

Vous pourriez également aimer...