Une dizaine de familles se tournent vers la Generalitat pour ne pas avoir respecté dans leur école l’arrêt du TSJC qui exige 25% d’espagnol

Le ministre Cela assure au Congrès que cette année la Haute Inspection n’a reçu aucune communication sur la langue, mais l’AEB affirme qu’au moins 10 ressources ont été

Le ministre de l'Éducation
La ministre de l’Éducation, Isabel Cela, au Congrès.LUIS DAZ
  • Éducation Le PSOE et Podemos approuvent au minimum la loi Cela avec le soutien des nationalistes catalans et basques
  • Éducation Le TSJC exige 25% des cours d’espagnol dans toutes les écoles de Catalogne en raison de son utilisation «résiduelle»

La Generalitat de Catalogne n’applique toujours pas la peine du Cour supérieure de justice de Catalogne qui, depuis décembre dernier, oblige toutes les écoles à dispenser 25% de leur enseignement en espagnol. Au moins dix Les familles ont déposé des recours auprès de l’administration autonome parce que leurs enfants n’apprennent pas cette langue dans leurs écoles, selon les informations fournies par le Assemblée pour une école Bilinge, qui aide les parents à traiter leurs demandes.

Ces 10 ressources contredisent ce qui a été exprimé avec la ministre de l’Éducation, Isabel Cela, qui a assuré cet après-midi dans le Commission d’éducation du Congrès que, « selon les informations fournies par les Hautes Inspections des communautés de langue co-officielle, cette annéen’ont reçu cette année aucune communication ou ressource sur l’enseignement de l’espagnol « . » Les derniers écrits, en décembre dernier, ont reçu une réponse aux parties intéressées et dans aucun de ces cas il n’a été nécessaire d’engager une action supplémentaire « , a-t-il expliqué, après insister pour que le Inspection d’État élevée «Il ne peut pas appliquer de mesures exécutives ou de sanction» et se limite à «alerter sur la possibilité d’engager une procédure».

Cela a répondu ainsi à Vox, qui l’avait interrogé sur les actions que la Haute Inspection d’Etat avait menées face aux plaintes pour non-respect de l’arrêt du TSJC. On ne sait pas très bien si le ministère – qui dépend de la Haute Inspection – a directement demandé à la Generalitat – responsable de l’Inspection autonome – et, dans l’affirmative, pourquoi la Generalitat ne l’a pas informée des dix recours déposés cette année. Il ne semble pas qu’il y ait beaucoup de coordination entre les deux administrations lorsqu’il s’agit d’assurer, comme le dit Lomloe, en mettant « les mesures nécessaires pour pallier les carences qui peuvent exister dans l’une ou l’autre des langues ».

« Cette année, nous avons 10 recours et quatre d’entre eux sont déjà en attente de mesures conservatoires de la part du TSJC », explique-t-il à EL MUNDO. Ana Losada, président de l’Assemblée d’une école bilinge. «Ils viennent de familles de Gérone, Tarragone, Martorell ou Sitges. La première chose qu’ils ont faite est de demander plus d’espagnol dans leurs écoles et, quand on leur a dit que non ou qu’ils n’ont pas répondu, ils sont allés à la Generalitat, qui dit généralement que le catalan C’est la langue d’apprentissage. Avec ce refus, ils vont au TSJC, qui applique des mesures de précaution.  »

Losada soutient que « la Generalitat n’applique toujours pas 25% de l’espagnol », il y a donc « un filet constant de plaintes ». Il admet qu’ils n’informent plus la Haute Inspection d’Etat car « ils ne résolvent jamais ce problème », mais ils déposent des plaintes auprès du Département de l’éducation de la Generalitat.

Cela, pour sa part, a défendu au Congrès que la Haute Inspection d’Etat « a reconnu la fonction étatique de contrôle réglementaire, sans impliquer le pouvoir de contrôle direct. Elle ne peut pas adopter de mesures de sanction ». « S’il détecte un non-respect des réglementations de base, il peut pousser instamment à modifier les réglementations observées et proposer l’adoption de mesures correctives », a-t-il souligné.

La Generalitat a fait appel du jugement du TSJC, ce ne sera donc pas elle qui appliquera ces mesures correctives. Le seul moyen est le judiciaire.

Vous pourriez également aimer...