Vox « considére que les relations avec le PP sont rompues » après la déclaration contre Santiago Abascal à Ceuta

« Les électeurs du PP ne comprennent pas le soutien de leur parti pour déclarer Abascal non grato à Ceuta », déclare Jorge Buxad

Santiago Abascal, lors de sa visite à Ceuta, en mai dernier.
Santiago Abascal, lors de sa visite à Ceuta, en mai dernier.Vox
  • Ceuta Vivas revendique l’abstention du PP dans la désapprobation d’Abascal : « Le cordon sanitaire a été mis en place par Vox »
  • Crise à Ceuta Le PP recule sur la désapprobation de Santiago Abascal à Ceuta : « C’est ignoble de le déclarer personne ‘non grata' »

Des rangs de Vox ils exigent du PP une rectification claire et retentissante de sa position dans Ceuta, qui a permis à son Assemblée de déclarer persona non grata à Santiago Abascal.

« Le PP a rompu les relations avec Vox et nous les considérons comme rompues », précise le porte-parole de la formation, Jorge Buxad.

En quoi cette rupture se traduit-elle ? Au jour le jour. Politique dans tous les domaines. Du parti Vox ils ne couvriront plus le PP dans ses décisions dans tous les domaines : national, régional ou municipal. « Ils doivent clairement et catégoriquement désavouer cette position à Ceuta », dit Buxad, qui rappelle que ce matin le président de la ville de Ceuta, Juan Jos Vivas, a ratifié sa position et a indiqué qu’ils ont agi contre Abascal « en raison de la responsabilité ».

Rappelons que le président du PP en Madrid, Andalousie Oui Murcie Ils doivent leur soutien à Vox, avec qui ils doivent aussi négocier les budgets.

« Attaque contre Abascal »

Depuis Vox, ils considèrent que le PP a bien du mal à expliquer à leurs électeurs qu’ils ont décidé d’endosser une position qui a permis cette « attaque contre Abascal ». « Le PP coopère à la tentative de diabolisation de Vox. Abascal ira à Ceuta quand il le voudra », ajoute Buxad.

Le porte-parole de Vox précise que « s’il n’y a pas eu de désaveu du PP national, c’est parce que Pablo Casado est d’accord avec le mouvement Vivas. Le tweet d’Andrea Levy n’est pas valable, dans lequel il a d’ailleurs menti, à Murcie Vox a n’a soutenu aucune déclaration de persona non grata ».

Buxad a rappelé que sa formation était le parti le plus voté aux dernières élections dans la ville autonome. Cette position, a-t-il ajouté, « contribue à la campagne de diabolisation et place tout Vox au centre de la violence. Le PP doit reconsidérer et désavouer ce que son peuple a fait à Ceuta ».

Buxad, qui est apparu aux côtés La roue de Patricia, phrase : « Ils doivent rectifier et réparer les dégâts causés. C’est une attaque contre les quatre millions d’Espagnols qui ont voté pour nous. Le toit du PP est plein de couilles. Il est temps que j’en retourne. »

Vous pourriez également aimer...